Amira B.

Le programme de développement touche dans la wilaya de Sidi Bel Abbes, quelques 123 zones d’ombre réparties sur 46 communes. Dans le cadre de ce programme, 160 opérations de développement sont inscrites pour une enveloppe financière dépassant 2,13 Mds Da.Quelque 29 opérations ont déjà été réalisées l’année écoulée pour un montant de près de 517 millions Da et un programme a été tracé, à court terme, pour la concrétisation de 131 autres pour une enveloppe de 1,6 Mds Da. La majorité des projets concernent la réalisation de réseaux d’assainissement et d’AEP, l’éclairage public, les routes et l’amélioration de l’aménagement urbain, tel sont les données présentées au chargé de mission à la Présidence de la République, Brahim Merad, mardi lors de sa visite à la wilaya de Sid Bel Abbes. Ce dernier a supervisé, dans la ferme Semak (Commune Ain Thrid), le raccordement de 65 logements au réseau de gaz de ville. Le coût total de ce projet de près de 8 km, s’élève à plus de 14 millions Da. M.Merad a procédé, en outre, à l’inauguration et à l’inspection de nombre de projets de développement à l’instar de l’aménagement d’une salle de soins, l’ouverture d’un accès vers la route nationale n17 au village Tessala, la réalisation d’un réseau d’assainissement et d’alimentation en eau potable (AEP), aux villages ferme Touchiba et Douar Elkessir à la commune Sfisef.
En marge de sa visite d’inspection de deux jours dans la wilaya de Sidi Bel Abbes, M. Merad a indiqué qu’une grande demande a été enregistrée, lors des visites effectuées dans différentes wilayas, sur le logement rural au niveau des zones d’ombre, ajoutant qu’une réflexion est engagée pour l’affectation d’un “important” quota à ces régions au niveau national afin de sédentariser les populations dans leurs villages. “Le Président de la République a mobilisé d’importants montants pour la réalisation de projets dans divers domaines, y compris les réseaux d’assainissement et l’amélioration du cadre de vie du citoyen”, a-t-il souligné.
Au titre de l’année en cours, il a évoqué l’affectation de 20 mds de DA pour l’aménagement urbain et 40 mds DA pour la maintenance des routes communales et nationales au niveau national.
La visite du chargé de mission à la Présidence de la République s’est poursuivie hier par l’inspection de projets en cours de réalisation aux zones d’ombre des communes de Hassi Dahou, Boukhanefis, Ras El Ma, Mezaourou, Methira et autres.