Hamra.fouzia

Le bureau national de syndicat autonome des fonctionnaires des impôts (S.A.F.I) a diffusé un préavis de grève de trois jours du 29 au 3 mars prochain. Le SAFI avait présenté à la tutelle une plate forme de revendication le 16 décembre 2020, mais ne voyant rien venir, les syndicalistes sont revenus à la charge. Lors de la rencontre régionale de le S.A.F.I , tenue dans la localité d’Arzew, regroupant 13 wilayas de l’ouest, il a été annoncé qu’un ultimatum, jusqu’au 31 mars a été accordé à la tutelle, pour satisfaire les revendications des travailleurs des impôts, faute de quoi une grève sera tenue. Les membres de bureau du S.A.F.I relevant de l’inspection des impôts d’Oran-Est et les leurs collègues d’Oran-Ouest ont affirmé leurs participation a ce mouvement de grève. Rappelons que la wilaya d’Oran comprend deux directions des impôts avec 19 recettes et 30 inspections qui comptent dans leurs effectifs 1001 employés affectés à la direction générale des impôts de la wilaya d’Oran. Selon les représentant du bureau du S.A.F.I d’Oran-Est : « Les fonctionnaires des impôts n’ont mené aucune grève depuis plus de dix années, nous sommes des agents qui contribuent à soulever l’économie national, nous renflouons les caisses et nous encaissons ‘’des miettes’’, on ne peut pas travailler dans des conditions pareilles » Il ajoutera que : « Même les conditions de travail sont déplorables, nous souhaitons que la tutelle prenne en charge nos revendications socioprofessionnelles avant d’arriver à la grève générale »
Il est important de signer que la date fixée de la grève et choisie par le bureau national du S.A.F.I, elle coïncidera avec les derniers jours de paiement de la vignette d’automobile, ce qui risque de créer d’énormes problèmes aux citoyens.