Hafida B.

Le Président de la république Abdelmadji Tebboune maintient la fermeture des frontières et de l’espace aérien, une sage décision vu la propagation du variant du covid 19, notamment le Britannique (anglais) dont deux cas ont déjà été signalés dans notre pays. L’un de ces cas, est un ressortissant Algérien vivant en France venu assister à l’enterrement d’un proche. En fait la France, où la diaspora algérienne se compte par millions est le pays où le variant anglais du COVID 19 est majoritaire. Selon Jérôme Salomon, le directeur général de la santé de l’hexagone, « cette mutation du virus représente désormais 53% des cas positifs ». Le variant anglais concerne à peu près la moitié des personnes atteintes de la Covid en France. Ce variant est encore plus contagieux que le virus en lui-même, d’où la nécessité de garder les frontières de l’Algérie fermées disent les spécialistes de la santé. A Oran, les citoyens ont été soulagés par la décision de leur Président, « Nous avions peur que la pression faites par nos émigrés qui sont d’ailleurs des parents à nous puisque nous avons tous un frère, une sœur, une tante un oncle ou autre de l’autre coté de la mer qui veut rentrer au bled, puisse faire flécher notre  président, mais sa raison l’a emporté et il a gardé les frontières fermées afin que le virus soit contenu et combattu.» dira un retraité sui a deux enfants en France. D’autres personnes consultées à propos du maintien de la fermeture des frontières diront, « C’est une sage et raisonnable décision que nous approuvons. ». L’Algérie est le pays qui enregistre le moins de nouveau cas et de décès dus au COVID 19 dans le monde, ceci est le résultat d’une bonne gestion de la situation. La fermeture des frontières s’est avérée pour des dirigeants de pays occidentaux et autres qui critiquaient d’ailleurs la décision de notre président, comme la seule solution pour empêcher la propagation de la pandémie. En conseil des ministres le Président de la République, a instruit la poursuite du programme de vaccination anti-Covid 19, tout en ordonnant la poursuite des contacts avec le partenaire russe pour faire aboutir le projet de production du vaccin Spoutnik V en Algérie, dans les plus brefs délais.