Boualem. Belhadri

Alors que le wali, M’Hamed Moumen, de la wilaya d’Ain Temouchent, accompagné des responsables de la santé a réceptionné le premier quota de vaccin russe Spoutnik V, mardi 2 février 2021. La veille, le directeur de la santé et le docteur Afifi président de la commission de veille et de suivi de l’évolution de Covid-19, ont finalisé la feuille de route et le dispositif devant superviser, de bout en bout la campagne de vaccination, selon les recommandations prévues au protocole sanitaire arrêté par le ministère de tutelle.
Ainsi 32 centres ont été mobilisé pour cette campagne avec en sus les polycliniques et les établissements publics de santé de proximité et l’EH Docteur Benzerdjeb. Aussi il a été requis 41 médecins spécialistes en vaccination, 03 médecins des services épidémiologiques, 03 autres spécialistes dans la médecine de travail, 66 agents paramédicaux et une brigade mobile médicalisée pour les 12 zones d’ombre. Aussi il a été mobilisé la chaine de froid à moins 70°C. L’arrivée des doses sera étalée sur toute l’année.