A.Sahraoui

La direction de la pêche maritime de la wilaya de Tlemcen a délivré à de nombreux pêcheurs des contrats d’exploitation de projets qui seront finalisés avant la fin de cette année. Certains projets entreront en production au cours de l’année 2021, ce qui portera le nombre de projets d’investissements dans le cadre de l’élevage des poissons en eau de mer à 12 projets. Ceci permettra de produire un grand nombre de poissons, avec la création des postes d’emplois directs et indirects.
La wilaya de Tlemcen qui dispose d’une côte maritime de 74 km, est destinée à être une zone de pêche par excellence, surtout avec la mise en œuvre des projets d’investissements de l’élevage aquatiques et les projets de l’élevage des poissons intégrés avec l’agriculture, comme c’est le cas d’un investisseur qui a opté pour l’élevage de la carpe.
La wilaya de Tlemcen, participe à raison de 10% dans la production nationale de la richesse halieutiques. Sur le même sillage, lors de la visite du ministre de la Pêche et des Productions halieutiques Sid Ahmed Ferroukhi, à Tlemcen, il a déclaré, que le port de “Sidi Youchaa” (daïra de Ghazaouet), sera dédié à la pêche hauturière et qu’une étude sera incessamment lancée pour “adapter cette infrastructure en port de pêche en haute mer”, pour permettre au port d’accueillir les grands bateaux de pêche au lieu des petits métiers, des chalutiers et autres prévus initialement dans ce projet a-t-il fait savoir.
Abordant, les préoccupations des professionnels locaux, le ministre a instruit de créer une commission, afin de “recenser tous ceux qui activent dans ce secteur et de convertir leurs activités de plaisanciers à des marins pêcheurs professionnels”.
La délégation ministérielle s’est rendue ensuite à l’école de pêche de Ghazaouet ou le ministre a procédé au lancement d’une session de formation initiée au profit de 25 stagiaires.
Ces derniers recevront au terme de cette formation qui s’étalera sur six (06) mois, un certificat de capacité.