I. Yacine

Les trottoirs ont presque disparu du tissu urbain des villes de la wilaya de Mascara. Un phénomène qui s’est généralisé dans toutes les communes. Au vu et au su des autorités compétentes, les trottoirs, en plus des chaussées, sont occupés illégalement par les commerçants de tout type de commerce. Ces espaces réservés strictement aux piétons, sont accaparés par les marchands qui y étalent leurs marchandises. Devant cette situation d’occupation illégale des espaces publics, les trottoirs et autres chaussées par les commerçants, qui font fi de toutes les lois, les piétons notamment les enfants, handicapés et personnes âgées sont contraints d’utiliser la route comme passage piétonnier et d’affronter les risques de la circulation. Le phénomène est généralisé à travers toutes les communes de la wilaya. Que ce soit à Mascara, Mamounia, Mohammadia, Sig ou autre localités, les commerçants ont squatté les trottoirs, d’une part par des mannequins et d’autres par leurs machines de rôtisserie et autres produits. Les piétons sont pénalisés et sont obligés d’emprunter la voie réservée aux véhicules. Les pouvoirs publics sont interpellés à remettre de l’ordre et mettre un terme à cette anarchie qui a complètement dénaturé le visage des communes de la wilaya de Mascara.