A.Sahraoui

Le Wali de Naâma a annoncé qu’une enveloppe de 380 milliards de centimes a été dégagée en faveur de dizaines de zones d’ombre recensées au niveau du territoire de la wilaya. Au total, ce sont quelques soixante-treize zones, qui profiteront de cette manne financière, grâce à un important programme concocté par l’Etat à leur profit, à l’exemple des douars et autres régions éloignées comme Aâmmar, Bouguern, Dermel, Belgourad, Oulakak, Belhandjir, Sidi-Brahim, Sam, Langhar,Hassi-Defla, Tala et Rjimet etc…
Nombre de projets, ont été achevés, d’autres sont en cours de réalisation, comme ceux de la voirie, l’AEP, la réalisation ou réaménagement des routes des chemins vicinaux et rues, le forage des puits pour l’abreuvement, le raccordement au gaz naturel et à l’électricité ainsi que l’éclairage public. Dans certaines zones, des infrastructures publiques ont été réalisées au grand bonheur et au grand soulagement des habitants qui voient en ces travaux, l’amélioration de leur cadre de vie. Concernant l’alimentation en eau potable, le wali a affirmé, que la wilaya de Nâama a une bonne couverture de cette alimentation vitale, qui a atteint les 92% dans l’ensemble du territoire de la wilaya, alors que huit communes, sont servies à l’eau potable H/24.