R.N

“Lors de sa visite (dans la localité de Gouraya), le Premier ministre a déclaré que les incendies déclarés simultanément la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre, aux alentours de plusieurs villes, ne laissent aucun doute sur leur caractère criminel”, indique un communiqué des Services du Premier ministre. Le chef de l’exécutif,  a soutenu que “le témoignage de citoyens de Gouraya confirme cette réalité”, selon le même communiqué qui indique que M. Djerad “a souligné que les auteurs de ces incendies et destructions volontaires subiront le châtiment que leur réservent les dispositions pénales en vigueur dans notre pays, notamment les articles 396 et 396 bis” du code pénal.