S.O/H.N

Une superficie de 17 hectares de forêts a été détruite par les incendies survenus ce vendredi, respectivement à Madagh, Kristel et Tafraoui, alors que 10 personnes ont été secourues suite a des cas d’asphyxie, apprend-on, ce samedi, dans un premier bilan de la direction de la protection civile de la wilaya d’Oran. Selon les informations émanant de la protection civile, le bilan des pertes concédées en couvert forestier en l’espace d’une heure, dans ces trois zones, et le plus importante depuis le début de l’année. Les sapeurs pompiers ont par ailleurs, réussi à maîtriser les incendies après plusieurs heures de lutte, alors que le bilan définitif de la superficie ravagée sera connu dans les prochaines heures apprend-on des mêmes sources.
Au niveau des forêts de Madagh (Boutlélis) et Kristel ( Gdyel), les premières informations font état de la destruction, respectivement de 8 et 9 hectares de couverts forestiers, une perte conséquente pour ces deux zone touristiques, alors que le bilan sera certainement revu à la hausse, en comptabilisant la superficie détruite au niveau de la forêt de Tafraoui, relève-t-on des mêmes sources.
La direction de la protection civile, a par ailleurs, déployé tout son effectif et ses moyens matériels conséquents pour maîtriser les incendies, alors que les unités de vigilance ont été installées dans divers zones forestières pour prévenir le déclenchement d’incendie et intervenir à temps. Le bilan fort heureusement, ne fait état d’aucune perte humaine dans la wilaya d’Oran, néanmoins une dizaines de personnes ont été secourus pour des ca d’asphyxie suite à la fumée engendrée par les incendies. A noter que les familles des zones habitées à proximité de ces forêts ont vécu une nuit de peur et de crainte de voir les flammes parvenir jusqu’à leurs maisons. Ils ont passé une nuit obscure d’angoisse sous un ciel rougeâtre. Les automobilistes empruntant les routes forestières en fin d’après midi de vendredi, ont fait face à leur tour à des scènes terrifiantes relayées via les réseaux sociaux, montrant des arbres qui prenaient feu et de la braise jouxtant les abords de la route.