A.Sahraoui

Le wali de Mostaganem Aïssa Boulahia a donné des instructions au directeur de la CNL pour l’affichage des listes des bénéficiaires émanant des chefs de Daïras dans un délai de deux jours au maximum. les souscripteurs seront ainsi convoqués pour retirer les ordres de versement de la première tranche de leur logement. Par ailleurs lors, d’une réunion d’évaluation, avec les promoteurs immobiliers chargés de la réalisation des logements LPA, et ce en présence des directeurs exécutifs concernés, les débats ont été ouverts sur les problèmes et les obstacles qui empêchent la réception de plusieurs projets immobiliers qui accusent de grands retards dans leurs réalisations, tel que les projets des 30 logements à Hassi Mamèche, les 200 logements de Mesra, les 40 logements de la commune de kheir eddine, les 50 logements de Aïn Tèdles, les 50 logements de Ben Abdelmalek Ramdan, les 30 logements de Fornaka, les 50 logements de Sidi Ali et les 100 logements de la zone de Kharrouba. L’état des lieux du programme 2018 pour la réalisation de 1580 LPA, a aussi été abordé. Ces 1580 logements répartis dans plusieurs Daïras, telles que celles de Mostaganem avec ces 690 unités, la daïras de Mesra avec 110 unités, 80 unités pour la daïra de Hassi Mamèche, le même nombre pour celle de Kheir Eddine, 170 unités pour Aïn Tèdles, 100 pour Sidi Lakhdar, idem pour Sidi Ali, 50 unités pour Aïn Nouissi, 100unités pour Aachaacha et le même nombre pour Bouguirat. Dans ce cadre le wali a exhorté les concernés à accélérer le rythme des travaux afin de réceptionner dans les plus brefs délais les projets.
Il est à savoir que la wilaya de Mostaganem a bénéficié au cours de l’année 2019 de 600 unités LPA et qui n’ont pas encore été lancées jusque là. Dans ce sens, le wali a donné des instructions fermes pour que les promoteurs élèvent la cadence des travaux et de livrer les unités, dans les délais prévus, tout en leur rappelant que la méthode du travail concernant les réalisations des projets va désormais changer.