Boualem. Belhadri

En étroite collaboration avec les garde-côtes de Bouzedjar, la brigade de recherche et d’intervention rapide de la PJ de la sûreté de wilaya d’Ain Temouchent, a démantelé un réseau national spécialisé dans l’organisation des traversées clandestine de la méditerranée au profit de 12 candidats âgés de 20 à 38 ans. Les garde-côtes, ont intercepté l’embarcation rapide à 05 miles marins au nord de cap Figalo, dans la commune de M’Said. L’embarcation est dotée un moteur de marque Tohatsu d’une puissance de 90 CV. Les premières investigations ont révélé que les candidats ont été épatés par des passeurs qui utilisaient des comptes de réseaux sociaux. Ainsi ce moyen de communication a permis aux enquêteurs d’identifier l’auteur de l’organisation de la traversée de la mort. Il s’agit du nommé B.R (35 ans), en sa qualité de gérant d’un magasin de produits de détergents à Oran. Exploitant les premiers éléments d’information, les enquêteurs ont également identifié ses acolytes au nombre de 04. Obtenant de la part de la justice une décision d’extension d’enquêter hors wilaya et de perquisition d’une exploitation agricole, sise à El M’Said, laquelle était habitée par l’auteur principal sus évoqué, des équipements à utiliser dans l’expédition ont été retrouvés.
Il s’agit d’un grand fût de mazout. Les saisies ont été élargies au moteur ainsi qu’à deux véhicules de Peugeot 208 et de Renault Clio et des téléphones portables, des sommes de 5330 euros. Les organisateurs de la fugue l’utilisaient pour le transport des candidats à l’émigration clandestine. Le parquet d’El Amria a entendu les nommés B.R (35ans), B.A (36ans), R.A (23ans), M.H (28ans), R.B (20 ans), S.M (26ans). Ainsi Les trois premiers ont été placés sous mandat de dépôt et les autres maintenus sous contrôle judiciaire. Le reste des candidats a écopé une amende de 30 mille dinars.