Fatima B.

La plage est interdite, le transport clandestin aussi, mais encore plus le non-respect des gestes barrière à la propagation du covid 19 et la mise en danger des vies humaines, pour toutes ces violations sont poursuivis deux organisateurs d’une excursion à destination de la plage « La madrague » dans la corniche oranaise. Les deux mis en cause, ont lancé sur face book une annonce pour cette excursion à raison de 500 D.A la place. La réponse  a été immédiate, ils ont en un temps record rempli les sièges de leur bus de marque Hyundai, sauf que parmi leur passagers figuraient deux policières qui avaient la mission de leurs tendre une sourcière. La voix mielleuse des policières a séduit les organisateurs, qui ont accepté de les récupérer à domicile au lieu des point de rendez-vous donnés à tous les participants à l’excursion, à Hai Belgaid, à l’USTO ou encore à proximité  du lycée Lotfi. Par téléphone, les organisateurs ont été guidés par les policières jusqu’à leur domicile « le siège de la sureté de wilaya ». Le bus ayant à bord 40 passagers, est entré au parc de la centrale de police. Pour les passagers a été affligée une contravention de 10.000 D.A pour non-respect des mesures de prévention contre la propagation du covid 19, à savoir la distanciation sociale et le port du masque. Pour les deux organisateurs de l’excursion âgés de 28 ans et de 39 ans, les procédures judiciaires ont été établies et le procureur de la république a été avisé.