Fatima B.

Bien que la SEOR a annoncé avoir pris les mesures nécessaires pour assurer la disponibilité de l’eau potable pour les citoyens durant les deux jours de l’Aid El Adha, dans des communes de la wilaya et même des quartiers de la ville chef-lieu, des robinets à sec ont été signalés accompagnés d’une colère citoyenne.
« L’eau est plus que nécessaire durant le premier jour de l’Aid El Adha, on ne peut pas sacrifier un mouton sans disposer d’eau pour faire évacuer les sang ou encore laver les abats. On pensait que la SEOR, veillerait à nous assurer l’eau au moins durant le premier jour de l’Aid », se sont lamentés des habitants de la commune Ain El Turck. A Mers El Kebir, les habitants de la cité des HLM n’avaient pas l’eau durant les deux jours de l’AID. « Durant la semaine ayant précédé l’Aid l’eau coulait à flots, mais le jour J, les robinets ont retrouvé leur sécheresse habituelle. Nous avons souffert au moment du sacrifice, il fallait remplir les bidons d’eau et les faire parvenir aux hommes qui supervisent le rituel du sacrifice. », dira une mère de famille. A Belgaïd, haï el Yasmine et haï el Nour, ont été également signalé les coupures d’eau ainsi qu’à Coca dans le secteur urbain El Hassi et Misserghine. De son côté la SEOR a avancé que durant les deux jours de l’Aid El Adha, elle a assuré une augmentation de la production d’eau de 50.000 M3, soit 600.000 m3 au lieu 530.000 m3 d’ordinaire en sus de l’augmentation du stockage au niveau des réservoirs principaux de la wilaya de l’ordre de 70%, afin que l’eau soit disponible à travers la wilaya durant les 48 heures de l’Aid El Adha. La SEOR avait appelé ses abonnées à ne pas gaspiller l’eau, mais comme toujours c’était peine perdue. S’agissant de la zone de Misserghine, dont les quartiers de Rabah, Zabana et autres qui ont été privés d’eau depuis la veille de l’Aid El Adha, la cause est une panne au niveau de la canalisation principal provenant de la wilaya de Tlemcen. Les travaux de réhabilitation de cette canalisation se sont poursuivis durant le premier jour de l’aïd, et selon la SEOR, hier à 07h00, la panne a été réglée. Selon la même source, l’eau devait être rétablie à Boutlélis et Misserghine hier dans l’après-midi, pour ce qui est des autres communes et quartiers de la ville sans eau durant le premier jour e l’Aid, un responsable de la SEOR dira, la consommation abusive des uns notamment les habitants des parties basses pénalise les habitants des quartiers en hauteur.