Bourhim Hocine

La procureure de la République près le tribunal Djamel El Dine, a requis hier une peine de 3 ans de prison ferme à l’encontre de 4 individus, pour abus de confiance, t association de malfaiteurs et vol.

Les mis en cause seraient dernière le vol d’une importante somme d’argent ainsi que des bijoux en or d’une valeur de 900 millions de cts, qu’ils ont réussi à dérober de la maison de la victime dans cette affaire qui n’est autre que la grand-mère de l’un des mis en cause et initiateur de cette opération.
La genèse de cette affaire remonte au vendredi dernier dans la matinée, le petit fils indigne après avoir localisé l’emplacement de l’argent et de bijoux dans la maison de sa grand-mère, lui a proposé de l’accompagné au cimetière d’Aïn El Beida, pour qu’elle puisse se recueillir sur la tombe de son marin soit son grand père. Son plan était de s’assurer que la maison était vide afin que ses complices puissent tranquillement y accéder et commettre le vol. Ainsi, en route vers le cimetière d’Ain El Beida, avec sa grand-mère, les petits-fils, a contacté l’un des mis en cause, lui indiquant l’emplacement de l’argent et des bijoux, qui se trouvait dans l’armoire de la victime. En retournant chez elle, la grand’mère à été prise d’un choc terrible en découvrant la disparition de ses bien, elle a même perdu connaissance. Alertés, les services de police territorialement compétents, ont ouvert une enquête sur la base d’une plainte de la victime, et ont réussi quelques temps après, à identifier un des voleurs. Arrêté puis soumis à un interrogatoire, ce jeune a avoué les faits retenus contre lui, dénonçant par la suite, le petit fils de la victime et deux autres individus, complices dans ce vol. Chez ces derniers, a été découverte une partie des bijoux volés. Le butin était dissimulé dans les réfrigérateurs de leur domicile respectif. Lors de l’audience, l’accusé principal a avoué les faits retenus contre lui, alors que le reste des membres de la bande ont déclaré que la valeur de l’argent et des bijoux volés étaient de l’ordre de 250 millions de cts.La plaignante, a quant à elle, demandé un dédommagement de l’ordre de 900 millions de cts, l’équivalent de la valeur des biens volés. C’est au courant d’une audience, programmée à la semaine prochaine, que le procureur annoncera son verdict dans cette affaire, apprend-on des sources judiciaires.