F.B

Le verdict dans l’affaire Sihem Japonia est tombé aux environs de 1h00 dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle a été condamnée à 18 mois de prison ferme. Sihem Japonia a comparu pour les chefs d’inculpation d’insulte à un fonctionnaire durant l’exercice de ses fonctions, insulte à un corps constitué, diffamation et prise d’ images et leur publication sans autorisation de la personne concernée et atteinte aux symboles de la guerre de la libération nationale. Le procureur de la république près le tribunal de cité Djamel, avait requis à son encontre la peine de 03 ans de prison ferme. Sihem Japonia de son vrai nom D.S âgée de 29 ans, a été arrêtée suite à une plainte du directeur du CHU d’Oran pour avoir pris des images au sein du service des urgences et de les avoir publier sur les réseaux sociaux. Elle avait également insulté le personnel médical en place.