Fetati Loubna

Pas moins de 200 accidents domestiques (enfants de 1 à 16 ans) ont été enregistrés le mois de mai dernier, soit le mois de ramadhan qui a également été un mois de confinement.

Des enfants victimes de chutes, chocs, brûlures, intoxications, ingestion de produits caustiques, électrocution, ont été pris en charge au niveau du service des urgences infantiles du centre hospitalo-universitaire CHUO Dr Benzerdjeb. Le bilan des victimes d’accidents domestiques enregistrés au niveau du CHU O, fait ressortir 211 cas de chutes, ce qui représente l’accident domestique le plus répondu. Par ailleurs, les victimes sont souvent des enfants en bas-âge. Un responsable au niveau du service des urgences infantiles du centre hospitalo-universitaire CHUO Dr Benzerdjeb, indique que, « La tranche d’âge de moins de 4 ans est la plus exposée au risque des accidents domestiques et que le service reçoit au quotidien 2 à 3 enfants victimes.». Selon lui, « Pour éviter le ’accidents domestiques, il ne faut jamais laisser un enfant sans surveillance, ranger les objets tranchants (couteaux) et les mettre hors de portée des enfants. Il est également conseillé de tourner les manches des casseroles vers l’intérieur des cuisinières, de ne jamais laisser le four accessible aux enfants et les allumettes à leur portée. ». Notre interlocuteur, ajoute « Les produits détergeant doivent être gardés dans les placards inaccessibles aux enfants, ingurgité de l’eau de javel pure ou même un détergeant pour laver la vaisselle peut provoquer la mort de l’enfant.».