Jalil M.

L’affaire des constructions illicites détruites par un glissement de terrain à Belgaid durant la dernière semaine du Ramadhan, a connu un rebondissement.
En effet, un communiqué de la wilaya a révélé que 46 familles seulement parmi les 95 hébergées provisoirement au niveau de la maison de jeunes dudit quartier, étaient recensées auparavant par les services de la daira de Bir El Djir territorialement compétente, le reste il s’est avéré qu’il s’agit d’opportunistes qui sont venus le jour du glissement du terrain, pour occuper les taudis vacants, et figurer ainsi parmi les familles qui seront concernées par le relogement, ajoute le communiqué.
Les services de la wilaya sont parvenu à ces résultats à l’issue d’une enquête lancées juste après le glissement de terrain. Des poursuites judiciaires seront lancées contre les 49 familles opportunistes, avance un responsable de la wilaya.