Bourhim Hocine

Le juge près le tribunal de la cité Djamel El Dine, a ordonné hier la mise sous mandat de dépôt d’un individu âgé de 32 ans pour de multiples chefs d’inculpation, dont le kidnapping et le viol sur mineur, association de malfaiteurs, vol et utilisation de photos à caractère obscène d’autrui. La genèse de cette affaire remonte à la semaine écoulée, lorsque les services de police relevant de la 2ème sûreté urbaine du quartier de Plateau, ont reçu une plainte de la part du père d’un adolescent, faisant état d’une agression ignoble dont a été victime son fils de la part d’un groupe de malfaiteurs. Une enquête a été ouverte et l’adolescent a relaté aux services de sécurité qu’il a été forcé de monter dans le véhicule d’un jeune homme, avant de vivre un quart d’heure cauchemardesque. En effet, selon sa déposition, le mis en cause l’a conduit au niveau de la forêt de Sant Cruz, avant de le menacée et le violer. Le pervers ne s’est pas contenté d’assouvir ses besoins bestiaux, mais il a obligé le garçon à obtempérer pour filmer la scène du viol. Le violeur a été identifié puis appréhendé par les éléments de la 2ème sûreté urbaine. Les déclarations de la victime ont été affirmés, puisque les policiers ont découvert la vidéo du viol sur le téléphone portable du mis en cause. Suite à la gravité des faits retenus contre lui, le mis en cause a été présenté devant le procureur de la République, qui a son tour transmis son dossier au juge compétent pour une comparution immédiate. La victime a reconnu devant la cour son agresseur. Le mis en cause a avoué les faits retenus contre lui, précisant qu’un groupe d’individus lui a demandé de kidnapper le garçon.