Fetati Loubna

123 véhicules et 11 motos ont été mis en fourrière des suites du contrôle de 162 véhicules transgressant le confinement partiel, durant la période allant du 09 au 11 du mois en cours, rapporte un communiqué établi par la cellule de communication de la sûreté de wilaya d’Oran.

La durée de la mise en fourrière de ces véhicules est de quinze (15) jours. Rappelons que le wali d’Oran dans son intervention sur la radio locale avait avancé cette durée de mise en fourrière des véhicules circulant durant les heures de confinement partiel, soit entre 15h00 et 07h00. Il est également prévu pour les contrevenant le payement d’une amende allant de 3000 D.A à 6000 D.A. l’autre sanction est pas des moindres prévue pour les transgresseurs du confinement partiel, récidivistes est une poursuite en justice sanctionnée par un emprisonnement de 03 jours. Les services de police mobilisé pour faire respecter le confinement partiel instauré pour lutter contre la propagation du coronavirus, relèvent une prise de conscience citoyenne face à la pandémie, indique le communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya.
Le confinement partiel est respecté par les habitants d’Oran, grâce aussi aux services de sécurité, policiers et gendarmes mobilisés à travers la wilaya effectuant des rondes et appelant les citoyens à rester chez eux, pour préserver leur santé, pour préserver leur vie et celle de leur famille.