F.B

Le Cercle d’action et de réflexion autour de l’entreprise(CARE) a fait part, mardi, d’une proposition pour la mise en place d’un revenu, intitulé COVID-2020, en solidarité avec les travailleurs privés affectés par la crise sanitaire engendrée par le Coronavirus (COVID-19).

Seront concernés par cette aide selon le CARE, les employés du secteur privé, particulièrement ceux relevant du secteur informel et qui, dans l’incapacité de travailler, perdent ainsi la seule source de revenu à laquelle ils pouvaient accéder, en raison de la crise sanitaire et le confinement imposé en conséquence. Il est ainsi recommandé, selon la même source, qu’à l’image de ce qui est fait dans de nombreux pays développés ou en développement, une aide budgétaire spécifique soit apportée à cette catégorie des citoyens qui ont pu perdre leurs revenus du fait de cette crise sanitaire qui est venue frapper l’économie nationale.

Pour sa mise en œuvre, le CARE s’est référé à la dernière enquête de l’Office national des statistiques (ONS), datée de mai 2019, qui estime que la totalité des personnes occupées se chiffrait à 11,3 millions, parmi lesquelles 7 millions sont employées par le secteur privé.

“Supposant que 70% des personnes employées par le secteur privé qui sont touchées, on aboutit à une population de quelques 5 millions d’employés qui demanderaient à être assistées au cours d’une période que l’on pourrait, à ce stade, estimer à trois mois”, note le CARE, ajoutant qu’une aide forfaitaire mensuelle de 10.000 DA, qui serait consentie durant trois mois à cette catégorie de la population, aurait un impact budgétaire de 150 milliards de dinars.

Si le principe d’une telle aide venait à être retenu in fine, il reste un double écueil à surmonter, avance la réflexion, à savoir, d’une part celui de son financement et d’autre part, celui de sa mise en œuvre en l’absence de statistiques précises. Selon la même réflexion, « si la dépense de 150Mds venait à être adoptée par le gouvernement, elle représenterait 3% du budget 2020 réservé aux dépenses de fonctionnement. Le CARE propose, la création d’une page web afin que les travailleurs informels, les artisans et les entrepreneurs individuels ayants perdu leur emploi ou leur revenus puissent postuler à des aides. La réflexion du CARE n’exclue pas les employés du secteur privé formel connaissant le même problème de perte de revenu. Pour ces derniers, le transfert du revenu COVID-2020 pourrait être opéré via leur entreprise.