Boualem. Belhadri

Un réseau national de trafic de drogue, composé de 04 personnes a été démantelé par la brigade, de lutte contre les stupéfiants, relevant de la PJ de la sûreté de wilaya d’Ain Temouchent. C’est ce qu’a révélé, jeudi passé, l’après-midi, le chargé de la cellule de communication qui a précisé que deux éléments de ce réseau spécialisés dans le commerce des psychotropes sont des femmes. La police a mis en place un dispositif de guet, de surveillance et de contrôle à travers les points de la ville et les axes routiers que la bande était censée de les emprunter. Les policiers agissant à différents niveaux de l’enquête ont pu appréhender deux membres de la bande qui étaient à bord d’un véhicule touristique. Ils avaient en leur possession 682 comprimés connus sous l’appellation “Domino”. Ces derniers étaient sur le point de transporter la marchandise d’Oran à destination d’Ain Temouchent. Conduits au poste de police pour les auditionner, les mis en cause, après investigations poussées, ont fini par lâcher et donner les noms des deux autres acolytes qui habitaient à Oran. Obtenant le pouvoir d’enquêter extra muros, les policiers de la PJ d’Ain Temouchent, se sont rendus au domicile de l’un des deux mis en cause où il ont trouvé une autre quantité, de stupéfiants et d’armes blanches, selon la même source d’information. Les quatre membres du réseau, répondant aux initiales A.A (29 ans), O.A (36 ans), M.H ( 32 ans), et K.R (29 ans), ont été présentés au parquet d’Ain Temouchent. Le juge d’instruction a placé les deux premiers sous mandat de dépôt et retenu contre les deux femmes une citation directe.