Dans le cadre du programme de prise en charge des sans domicile fixe, à Oran, a été menée lundi en soirée une opération de ramassage de ces personnes vulnérables. Organisé par la direction de l’action sociale en coordination avec la sûreté de wilaya d’Oran et le SAMU social, cette action assure la continuité de la campagne de prévention lancée par le ministère de la solidarité depuis le début de la propagation du coronavirus. L’opération a été lancée aux environs de 19 :30, le convoi de la solidarité a sillonné les principales artères de la ville, là où les SDF, prennent refuge de nuit, à savoir M’dina j’dida, Tahtaha, Plateaux, la rue des frères Niati, au centre-ville, à la rue Khemisti, la place Bamako au front de mer, et à l’est de la ville à Hai El Nour et du coté de a résidence Hasnaoui. Au bilan de cette opération on note, selon un communiqué de la sureté de wilaya d’Oran, la prise en charge de 21 S.D.F, dont 04 malades mentaux qui ont été transférés à l’hôpital psychiatrique de Sidi Chami. Les 17 autres, ont été placés en confinement au centre d’accueil Mustapha Benboulaid sis l’avenue Albert premier. Après les 14 jours de confinement, les 17 S.D.F seront placés à Diar er-rahma à Messreghine. Notons que plusieurs organisations comme les scouts musulmans et des bénévoles, multiplient leurs actions pour prendre en charge les sans domicile fixe, depuis le début de la crise sanitaire. Rappelons que le directeur de l’action sociale de la wilaya d’Oran, M.Fadala Mohamed avait assuré que cette frange de la société est prise en charge tout au long de l’année et de manière régulière. Il avait estimé que “cette frange est moins exposée au risque d’infection car ces personnes vivent isolément et n’ont pas de contacts directs avec la population, ce qui réduit les risques de contamination”.