C.O

Les habitants d’Arzew  lancent un appel au chef de la sûreté de wilaya d’Oran, pour prendre les mesures nécessaires visant à la réouverture de la sureté urbaine du centre ville. Cette sûreté était implantée au centre de la commune Arzew, dans un endroit prisé par les arzewiens, le front de mer. Cette sûreté a été fermée, il y a plus d’une année de cela, disent les arzewiens. « Nous avons appris qu’il ya eu transfert des éléments de la cette sûreté vers celle nouvellement ouverte, face au tribunal. » dira un habitant du centre ville d’Arzew. D’autres s’étonneront, « on croyait  que la nouvelle sûreté urbaine du centre ville celle érigée du coté du tribunal allait renforcer la présence policière dans notre ville, mais il en a été décidé autrement. ». Nos interlocuteurs, soutiendront, que les actes de violence ont repris de plus belle depuis la fermeture de la sûreté urbaine du centre ville. « Les actes des vols et d’agression avec armes blanches enregistrés ces dernier mois à travers le centre-ville constituent une menace sur nous. ». Ainsi ces citoyens lancent un appel, aux autorités locales pour rouvrir l’ancienne  sureté et pour renforcer la présence policière au centre-ville  d’Arzew.