Panique à Gambetta après la chute d’un balcon

Le danger des immeubles en ruines mais non démolis

351

Z.M

Ce jeudi matin, un balcon d’un immeuble désaffecté situé sur la place de Gambetta s’est effondré, causant une panique sans précédent dans le secteur. Fort heureusement aucune victime n’est à déplorer. Durant toute la journée de ce jeudi, les éléments de la protection civile accompagnés des éléments de sureté, ont quadrillé le périmètre en bloquant la voie à la circulation routière et aux passants. Un collectif de citoyens riverains à l’immeuble en question ont fait part de leurs préoccupations au sujet de l’état de leur quartier.
Nombreux sont les quartiers de la ville d’Oran ou les immeubles désaffectés et vidés de leurs immeubles après des opérations de relogement, causent un véritable souci pour les passants et les riverains. Le problème de démolition de ces vieux immeubles en ruine a de tout temps laissé la population interrogative, « Mais pourquoi ne sont-ils pas démolis, alors qu’ils sont irrécupérables et de surcroît, ils posent un réel danger sur la population ?» Entre EL Hamri, sidi El Houari ou aux planteurs, la situation est visible, des immeubles en ruine qui connaissent régulièrement des effondrements partiels de pans de murs, de parties des balcons et des façades. Aux planteurs ou à Sidi EL Houari à titre d’exemple, de nombreuses familles vivent à proximité ou en contrebas de ces immeubles avec le spectre permanent d’un éboulement.