Z.M

Les éléments de la 17ème sureté urbaine ainsi que leurs collègues de la 5ème sureté urbaine ont mis fin dans deux opérations distinctes, aux activités de dealers de drogues qui sévissaient dans leurs périmètres de compétences. Des saisies de résines de cannabis et de comprimés psychotropes ont été opérées, dont six plaquettes de kif et 30 comprimés hallucinogènes, trois personnes ont été arrêtées suite à ces opérations de police.
Dans le cadre de la lutte continue contre le rafic de stupéfiants, les forces de l’ordre des 17ème et 5ème suretés urbaines de la sureté de wilaya, ont interpellés trois individus repris de justice. En premier lieu, un des dealers âgé de 40 ans a été arrêté suite à des informations parvenues aux services de sureté sur ses agissements suspects au niveau du quartier populaire de ST Pierre ou il cachait sa marchandise auprès de membres de sa famille. Munis des autorisations légales établies par le procureur de la République, les éléments de sureté ont procédé à une opération de perquisition au domicile en question et plus précisément dans une des chambres ou a été découvert, une somme estimée à 200.000 dinars, provenant selon la cellule de communication auprès de la sureté de wilaya, de la revente des stupéfiants. Le mis en cause aux antécédents judiciaires sera présenté dans les prochains jours devant la justice.
Les mêmes services de la 17ème sureté urbaine, opéreront une autre intervention au centre-ville qui a permis la saisie d’une quantité de comprimés psychotropes de marque « Ecstasy » estimée à 325 gélules, un dealer a été arrêté lors de cette opération. Dans ce même cadre de lutte contre le trafic de stupéfiants, les éléments de la 17ème sureté urbaine ont procédé à l’interpellation en flagrant délit d’un dealer âgé de 39 ans au niveau du quartier de St Pierre précisément à la rue « Kada Kacem ». connu des services de police, le mis en cause après confirmation des faits, procèderont à son arrestation avec en sa possession, huit comprimés de marque « Ecstasy ». La perquisition de son domicile, permettra aux enquêteurs de la 17ème sureté urbaine, la découverte de 325 autres comprimés de différentes couleurs. Le mis en cause a été présenté devant la justice.
Toujours dans ce même contexte de lutte contre le trafic de stupéfiants, les éléments de la 5ème sureté urbaine ont neutralisé au niveau de la résidence « Baba » deux dealers versés dans le trafic de psychotropes, âgés de 37 et 40 ans. Les deux mis en cause étaient à bord d’une véhicule de marque « Chevrolet » et en leur possession, 30 comprimés psychotropes et trois plaquettes de résine de cannabis. Après avoir été entendus, les deux mis en causes vont être déférés devant la justice.