Belmadani Hamza

Des habitants de la cité 3100 logements à Oued Tlélat ont organisé un sit-in devant le siège de la daïra d’Oued Tlélat pour protester contre la crise d’approvisionnement d’eau qui perdure depuis quelques mois sur place, et a été aggravé récemment avec la rupture d’approvisionnement de 05 jours après la panne du MAO.

«Depuis notre relogement, l’approvisionnement en eau est perturbé, on demande une solution rapide à ce problème, notre cadre de vie est pénalisé » dira un citoyen. Notons que pour parer à ce problème, les services concernés ont réalisé le projet du renforcement de la localité d’Oued Tlélat en approvisionnement en eau potable qui sera réceptionné dans les mois à venir.

la localité d’Oued Tlélat a enregistré une forte expansion urbanistique ces dernières années, avec les opération de relogement et la construction de nouvelles cités, comme le nouveau pôle urbain de 3100 logements, qui viendra s’ajouter aux cités déjà réceptionnées sur place, à l’instar de 400, 700 et 800 logements. Cette expansion urbanistique nécessite l’augmentation en approvisionnent d’eau, pour satisfaire les besoins de la population et dans l’absence des ressources suffisantes d’eau au sud de la ville, les services concernés ont orienté leur vision vers l’est, plus exactement vers la localité d’Araba, à Béthioua, où un réservoir  est approvisionnée par la station d’El Mactàa qui est entré en service il y a quelques mois. Une enveloppe financière de 180 milliards de centimes a été allouée par les services concernés, pour le projet du renforcement d’Oued Tlélat, en eau potable.

Les travaux ont consisté en la réalisation de 35 km de conduite et d’un réservoir de 10.000 ainsi qu’une station de pompage. Pour renforcer Oued Tlélat d’un quota de 35.000 mètres cubes d’eau quotidiennement.