Zitouni Mustapha 

Le 5 juillet 1962, plus qu’une date, reste à jamais gravé dans l’histoire de l’Algérie toute entière, nul n’aurait parié à travers le monde, que l’indépendance de tout un peuple sera arrachée par les dignes enfants de l’Algérie face à la force occupante de l’époque.

Une indépendance chèrement payée par le sang de nos valeureux martyrs et de nos glorieux révolutionnaires. Enfants, femmes et hommes ont bravé les pires atrocités d’un colonisateur qui a commis des crimes de guerre qu’aucun autre occupant n’avait commis. Ils ont donné leur vie pour que vive l’Algérie libre et indépendante.

Des jours et des nuits, les Algériens du Nord au Sud et d’Est en Ouest ont célébré ce jour tant attendu après 132 ans de colonisation.

57 ans après, le 5 juillet 2019, toutes les générations aux côté de ceux qui ont pris les armes et ceux qui ont contribué à écrire, l’histoire de tout un pays et de tout un peuple,

célèbrent dans la pure tradition cette Algérie si chère à nous.

Nous, dignes enfants de l’Algérie, nous célébrons aujourd’hui, ce mois de juillet avec toutes ses particularités, pour porter au plus haut le drapeau aux couleurs nationales, symbolisant la liberté et le sang de nos martyrs qui resteront à jamais nos immortels à qui les nouvelles générations vouent respect et fierté.

Dans cette conjoncture des plus particulières, tout le peuple algérien sans exception aucune, réitère son engagement pour honorer le serment fait à nos valeureux martyrs et à nos glorieux révolutionnaires, pour que vive l’Algérie libre et indépendante. Tahya El Djazair.