B. Rahmane

Le logement sous ses différentes formes reste la convoitise plutôt le spectre qui persiste à éreinter les esprits et des autorités locales et des citoyens, de telle sorte que la déception des attentes et des fausses promesses sont parfois cette étincelle qui cause des dégâts sur le plan moral et physique, à l’image de la récente catastrophe des 02 jeunes immolés par le feu au vu et au su de tout le monde, dont la vie est actuellement est en danger. Sur cet état de fait que les autorités de wilaya s’attellent à transcender cette crise gênante et pas du tout facile à vaincre de sitôt.

D’ailleurs, dans ce contexte que le service de l’OPGI a élaboré un consistant programme de remise des clés à l’encontre de nombreux bénéficiaires entrant dans le cadre de du 7ème anniversaire de la fête de la jeunesse et de l’indépendance nationale.En effet, le premier responsable du secteur de l’Habitat dira que dans cette première étape , 393 unités seront distribuées à Sidi Lahcene , 10 à Oued Sebaa , 20 à Amalza et 30 à Benachba-chelia.Et d’ajouter que 900 autres unités implantées à Telmouni dans la banlieue de la Mekerra seront remises à leurs bénéficiaires au niveau de la daïra de Sidi Bel Abbès d’ici la fin de ce mois en cours, soit d’une globalité de presque 1200 logements qui seront livrés ; ainsi que 3000 autres habitations seront réalisées d’ici la fin de l’année en cours à travers les différentes daïras de la wilaya, conclura-t-il. Pour enfin déduire que la bataille de logement prônée en cheval de bataille par le wali dès son installation à la tête de la wilaya est bel et bien mise en marche, cependant ce sera encore long pour atteindre le bout du tunnel, car la forte demande à toujours éclipsé le quota imparti, où ce sera dans l’impossibilité de satisfaire les citoyens, dont certains véreux trouvent énormément leur compte de ce genre de cette procédure, où le social s’intronise par la force du temps en un droit absolu .