Quand la plage est salie par les estivants

Aïn Franine

569

Belmadani Hamza

Les premiers estivants n’ont pas attendu le début de la saison estivale a Oran pour rejoindre les plages.

En effet, une fois la fête de l’Aid El Fitr passée, les premiers estivants ont débarqué sur les plages de la wilaya, notamment la plage d’Aïn Franine, située à l’est de la ville.

En effet, nous avons aperçu que des estivants sont sur place, malgré que l’été n’est pas encore là.

Des estivants n’ont pas hésité à nager, alors que l’eau est encore froide. Pour d’autres, cette plage est un endroit pour se divertir, jeux, poker, tour est permis pour oublier la routine. Le prix du ticket du parking de 100 Dinars, même si ce ticket n’est pas cacheté et ne porte aucun signe officiel.

Le seul point noire dans cette plage, ce sont les déchets laissés par les estivants,  provoquant des odeurs nauséabondes qui  envahissent la plages.  Les visiteurs n’hésitent pas ) laisser derrières eux des sachets de déchets sans se soucier de la propreté de cette plag très prisée durant la saison estivale notamment, après l’aménagement de la route, reliant Belgaid à Kristel.

Les automobilistes n’auront plus de difficultés à rejoindre cette partie de la wilaya qui dispose de beaux endroits et reste méconnue pour beaucoup qui pour eux, les seules plages sont à l’ouest, notamment celles de la commune d’Aïn El Turck.

Par ailleurs, la meme situation a été constatée au port de pêche de Kristel, où malgré les opérations de volontariat, pour enlever les déchets et nettoyer ce petit port, la situation est resté la même, et une grande quantitè de bouteilles en plastique été aperçue dans le bassin de ce port de pêche.

Il est a noter que le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud a annoncé récemment que des mesures exceptionnelles ont été prises pour la préparation de la saison estivale, afin d’assurer le confort nécessaire aux estivants et appliquer de tarifs compétitifs au niveau des établissements hôteliers.Il a été procédé à la réactualisation des conventions signées avec les partenaires sociaux et la Fédération nationale des hôteliers algériens à l’effet de proposer des tarifs raisonnables aux familles algériennes, désirant passer leurs vacances, soit dans des hôtels privés ou publics. Le ministre mis l’accent, par ailleurs, sur “la nécessaire amélioration du niveau des prestations et la nécessité de consolider les opérations de contrôle et d’inspection au niveau des hôtels et des plages, en vue de veiller au confort des citoyens, assurant à ce propos que l’accès aux plages sera gratuit”. M. Benmessaoud a rappelé que 12.000 lits vont être assurés au niveau des wilayas côtières, et ce, à la faveur de l’inauguration des près de 90 nouveaux hôtels.

Concernant les activités de loisirs et de sport, le ministre a rappelé les deux (02) conventions conclues avec les deux secteurs, à savoir la Culture, la Jeunesse et des Sports, portant sur « la consolidation et la diversification des activités culturelles, de divertissement et artistiques, la promotion des sports en mer et sports nautiques au profit de tous les citoyens.»