Jalil M.

Les travailleurs de Tosyali ne décolèrent pas, après plusieurs jours de protestations à Béthioua au niveau de leur usine, ils ont décidé jeudi de hausser le ton et aller manifester devant le siège de la wilaya. Les travailleurs ont voulu par cette action d’attirer l’attention du wali Chérifi afin qu’il puisse intervenir pour régler ce blocus entre eux et les responsables turcs.

Les travailleurs protestataires du complexe de, ont été surpris par la réaction de leur direction face à leur mouvement de grève. Selon nos interlocuteurs, interdiction a été faite aux travailleurs grévistes de rejoindre le réfectoire, dans ce même contexte même le transport des travailleurs a été suspendu pour les navettes. Les travailleurs ont été contraints de ramener leur propre casse-croute en raison de de l’interdiction  qui leur a été faite.

La protesta dans ce complexe de sidérurgie algéro-turc Tosyali, basé près de Chehairia (Béthioua), avaient observé un mouvement de grève surprise dès le début de matinée de ce lundi dernier, le départ de la section syndicale faisant partie de plateforme de revendications étalée par près d’un millier de protestataires.