R .Abderrahim

De par sa densité galopante et son statut de l’une des anciennes communes de la région de la Mekerra, Mostefa Ben Brahim a certes, connu un essor considérable dans quelques secteurs, toutefois beaucoup  de personnes se demandent sur le retard flagrant en matière de santé, même si la ville limitrophe de Sfisef pallie de temps à autre à cette défaillance. Ce qui a fait réagir les citoyens, en mettant en exergue cette carence à l’adresse du premier responsable de wilaya M.Sassi Abdelhafid, lors de sa première visite sur les lieux.

Le wali à l’occasion de la commémoration du 30ème anniversaire de la journée du chahid est allé porter la bonne nouvelle à la population locale par la projection d’une polyclinique. Ce qui a injecté une dose de satisfaction au sein des habitants locaux notamment la tranche de malades qui enfin transcendent les fréquents déplacements dans les régions voisines.

En effet, la première pierre de cette infrastructure communale vient d’être posée par le chef de l’Exécutif, en présence des autorités locales et de wilaya. Selon les responsables de la santé , les travaux qui  seront incessamment entrepris seront sous la charge d’ une entreprise qualifiée contrainte de finaliser le projet d’ici le mois de novembre prochain.

Cet établissement sanitaire, selon nos sources est financé par le ministère de la Santé Publique pour un montant de 09 milliards de centimes. Il sera également équipé de matériels conséquents et dirigé par un personnel adéquat, indique-t-on.