Belmadani Hamza

Le centre urbain de tri-sélectif a M’dina J’dida a été inauguré en décembre 2017, à partir d’une idée simple dans le cadre de la promotion du tri-sélectif à Oran et la culture environnementale dans la capitale de l’Ouest, est après plus d’un an de l’ouverture de ce centre, il a déjà donné des résultats encourageants, comme il a réussi la collecte de 450 tonnes de carton provenant des commerces du quartier de M’dina J’dida. «La politique de mise en place de centre de tri à Oran a bien marché, et le centre de tri est un véritable exemple de cette réussite,» dira Mme Chellal Dalila, directrice de l’EPIC CET d’Oran, qui gère les centres d’enfouissement technique à Oran. Le centre de tri de M’dina J’dida a également un rôle éducatif, avec les campagnes de sensibilisation organisées périodiquement au profit des élèves de différentes établissements scolaires, afin de leur expliquer l’importance du tri sélectif, la protection de l’environnement et de leur inculquer une culture environnementale, pour que les générations futures puissent adhérer au projet ambitieux d’Oran lancé pour la récupération des produits recyclables qui sont une valeur ajoutée pour le pays. En effet, le tri sélectif commence à donner ses fruits sur le terrain, et la récupération des produits recyclables connaît un boom à Oran, entre 2017 et 2018, la quantité de différents produits notamment le carton récupère a triplé selon notre interlocutrice, passant de 500 tonnes à 1600 tonnes. Il est à rappeler que les quantités de carton récupérées étaient encore moins importantes au cours des années précédentes, avec 16 tonnes en 2016 et 08 tonnes en 2015. Cette hausse s’explique par plusieurs paramètres, dont les campagnes de sensibilisation menées par l’EPIC CET Oran et l’ouverture de mini-centres de tri sélectif, avoisinant les rues commerçantes, notamment.  La création de petits centres de tri dans chaque commune sur instruction de la wilaya a donné ses fruits. Les quantités récupérées sont appelées à croître encore plus au cours des années à venir, notamment avec la mise en place d’une commission de wilaya qui veille à ce que les commerçants déposent leurs déchets valorisables – le carton et le film en plastique notamment au niveau des centres de tri. Cette commission, récemment créée est présidée par la Direction de l’Environnement et compte des membres de différentes structures : l’EPIC CET Oran, la Direction de la Santé et de la Population, la Direction du  Commerce, ainsi que des services de la Gendarmerie et de la Police.