Z.M

Les turcs d’Algérie multiplient les actes de trafic de devises, discrets depuis leur installation à Oran, ils semblent avoir trouvé une certaine aise, au vu de la sérénité qui règne dans la ville. Plus discrets dans leur activités, voila qu’ils semblent passer à une autre étape, celle de transgresser les lois de la République.
Cela fait beaucoup parmi les ressortissants turcs installés à Oran et qui activent dans divers secteurs, notamment dans le bâtiment et la restauration, à tenter de faire sortir illégalement de fortes sommes d’argent illégalement du territoire national et ce, en infraction avec la législation algérienne sur les transferts de devises.
Ces trois derniers jours, deux ressortissants turcs se sont fait épinglés par la police des frontières et leurs homologues des douanes algériennes au niveau de l’aéroport international Ahmed Benbella d’Es Senia/Oran.
Ce mercredi 30 janvier, un passager Turc en partance pour Istanbul, a été arrêté avec 11.600 dollars américains non déclarés, dissimulés dans une poche cachée de son pantalon. Deux jours auparavant, un autre ressortissant du même pays a été arrêté toujours au niveau de l’aéroport d’Oran, avec une somme d’argent estimée à 30.000 dollars américains enroulées dans un emballage en aluminium pour tromper les contrôles au scanner. Durant les derniers six mois, près d’une vingtaine de ressortissants turcs, ont été arrêtés au niveau du seul aéroport Ahmed Benbella d’Oran.