R.Abdou

Toujours dans le cadre de visite de travail et d’inspection, le wali M.Sassi Abdelhafid a orienté le cap ce lundi vers la daira de Ben Badis, exactement dans des zones enclavées entre autres, les 03 agglomérations Saf-Saf, relevant de la commune- mère de Ben Badis, Belaila de la commune de Chetouane et Kedadra administrativement rattachée à Bedrabine.

Pour rappel, il y a quelques semaines, la localité de Saf-Saf, distante à quelques bornes de la ville de Ben Badis a vécu des moments intenses d’ébullition provoqués par une population qui a crié son ras-le-bol d’une souffrance et d’une situation dramatique, engendrant la colère.

Des pneus brûlés, des barricades dressées sur la route nationale.  Cette scène désolante qui s’est dissipée après l’intervention du service sécuritaire.  Sans doute, ce mouvement social n’a pas laissé indifférent le premier responsable de la wilaya et cette visite n’est qu’une prise de conscience des autorités locales, en vue d’écouter de près les doléances de cette population souvent négligée par l’élan de développement local.

L’on a appris que le chef de l’Exécutif de la wilaya, lors de sa première destination s’était longuement entretenu avec les habitants de Saf- Saf qui n’ont pas hésité, à mettre en relief un chapelet de préoccupations à l’adresse de leur hôte du jour.

Parmi tant d’autres décisions, le siège de détachement de la garde communale longtemps vacant sera désormais sur demande des citoyens locaux transformé en une salle polyclinique de santé, ainsi que l’octroi d’un projet d’une quinzaine de logements de type LPL qui sera lancé incessamment. Avant de se rendre à la localité de Belaila, où il a été prévu le lancement du projet des logements de types sociaux locatifs. Pour enfin, achever la visite au niveau de à la localité de Kedadra, où M. Sassi Abdelhafid a inauguré le projet de branchement des habitations locales en gaz naturel. Une nouvelle qui n’a pas été sans injecter une dose de joie au sein de nombreuses familles qui vont enfin mettre fin au calvaire du gaz butane.  Joignant l’utile à l’agréable, le wali en présence de la société civile a mis en confiance l’assistance présente, tout en insistant sur la valorisation du secteur agricole, un créneau créateur d’emploi et de richesse, dira-t-il, tout en déclarant que toutes les doléances émises par la population des endroits visités seront prises en considération avec à la clé un message édifiant à l’encontre des promoteurs quant au respect des délais de réalisation des projets inscrits sans négliger la qualité de construction, en vue de mettre toutes les commodités d’une vie descente au service du citoyen.