R .Abdou

La protection civile de Sidi Bel Abbès dans son bilan annuel de 2018 a enregistré 21134 interventions contrairement à l’année écoulée où 20987 interventions ont été signalées. En effet, contrairement à 2017 où sont signalés 940 accidents dont 882 blessés et 51 morts, l’année 2018, sont enregistrés 879 accidents de circulation qui ont causé 1149 blesses et 37 décès soit une baisse considérable due aux facteurs de sensibilisation et de prise de conscience des conducteurs. Egalement sur 5 accidents ferroviaires, 2 interventions dont 2 blesses sont enregistrés au même titre que des accidents de tram qui ont vu 6 interventions dont 2 blessés. Il a été signalé en ce sens des dégâts matériels soit au total 748 Voitures, 6 camions, 9 bus, 91 vélos et 4 tracteurs. Dans le contexte des incendies, la protection civile a intervenu dans 1467 affaires en 2018 dans des secteurs différents entre autres 75 Véhicules incendiés, 72 autres cas au niveau urbain soit au niveau des habitations, 4 dans le secteur industriel et d’autres cas d’incendie tels 9888 compteurs suite à des étincelles ayant provoqué des dégâts matériels, des incendies de forêts et des récoltes de toutes sortes de céréales et des arbres fruitiers. Quant aux dangers Du gaz carbonique, les sapeurs-pompiers ont réussi 17interventions où 34 personnes sont sauvées in extrémis dont 7 autres sont décédés. Pour rappel, également, que l’équipe de plongée a réussi à récupérer quatre dépouilles mortelles au cours de 6 interventions à haut risque. En matière d’information et de sensibilisation, la direction de la protection civile a établi un vaste programme faisant état des risques du monoxyde de carbone, des incendies de forêts et des accidents ménagers. En vue de joindre l’utile à l’agréable, les responsables locaux de la protection civile ont concocté une formation de secouristes à l’encontre de la population locale tout âge confondu et de différents niveaux intellectuels des deux sexes où sont inscrits depuis 2010 jusqu’ à la fin de l’année écoulée 2436 stagiaires dont 566 sont issus de la gent féminine. Quant à l’année en cours soit 2019, la formation qui venait de débuter récemment exactement le 20 du mois en cours a vu la participation de 230 futurs secouristes qui seront récompensés d’une attestation certificative de leur cursus d’apprentissage qui durera une vingtaine de jours.