Belmadani Hamza

Pas moins de 15% des écoles à Oran sont dépourvues de chauffage a annoncé hier, la ministre de l’Education Nationale, Nouria Benghabrit. Le problème selon la ministre, réside dans la maintenance du chauffage. «Nous n’avons pas un problème d’équipements, mais de maintenance, à cause des pannes, quelques syndicats ont proposé de former des techniciens pour assurer la maintenance du chauffage au niveau des écoles,» dira-t-elle, lors d’une conférence de presse tenue à la résidence de wilaya. Par ailleurs, concernant la grève des syndicats prévue ce 21 janvier, la ministre a expliqué que la porte du dialogue est toujours ouverte avec le partenaire social, « je n’aime pas le langage de la menace, la porte du dialogue est toujours ouverte.» A propos des discutions avec les syndicats, ces dernières sont toujours en cours, selon la ministre qui explique que dès hier, un projet de procès-verbal sera remis aux syndicats : «la loi permet au partenaire social de faire la grève,» dira-t-elle. Concernant les revendications à caractère social liées notamment au pouvoir d’achat, chaque syndicat selon la ministre a reçu des réponses, suite aux discutions.