Zitouni Mustapha 

La cité AADL 1377 logements, plus communément appelée cité AADL Pépinière dans la partie-est de la ville d’Oran a été réceptionnée au courant de l’année 2004, les bénéficiaires ont occupé leurs logements immédiatement après, ce qui sous-entend que l’important projet en question est passé par les étapes réglementaires de réception provisoire, puis définitive, sauf qu’à notre grand étonnement, nous avons appris que le réseau d’alimentation en eau potable (AEP), fonctionnel depuis 2004, n’a toujours pas été réceptionné à ce jour par les services habilités de la Société de l’Eau et de l’Assainissement d’Oran (SEOR).

Cette situation ubuesque nous a été confirmée par écrit en date de ce 12 janvier, par les services de la SEOR, qui précisent que : «le réseau d’alimentation en eau potable de la cité AADL, n’a fait l’objet d’aucune réception de la part de la Société de l’Eau et de l’Assainissement d’Oran (SEOR Spa), jusqu’à ce jour.»

Suite à une telle affirmation, venant d’un organisme aussi important que la SEOR, il nous a paru assez intrigant qu’un projet d’une telle envergure et de surcroit fonctionnel depuis une quinzaine d’années, avec un aussi grand nombre d’habitants, branchés évidement au réseau d’arrivée d’eau potable, signifiant que les usagers et abonnés reçoivent régulièrement leurs factures d’eau, ne soit pas encore réceptionné.

Tentant de pousser nos investigations, nous nous sommes rendus à la Direction de l’Agence pour l’Amélioration et le Développement du Logement AADL, pour avoir de plus amples explications sur cette omission, ou plutôt sur ce problème administratif qui intervient entre deux organismes dotés tous les deux de leurs départements, juridiques, techniques et ceux spécialisés dans la passation de marchés avec toutes opérations que ce dernier chapeaute, dont celui de la réception des projets. Sauf que notre question a bien intrigué les multiples services que nous avons eu à consulter à ce propos, malheureusement, aucun, d’eux, n’a pu nous apporter une réponse à cette intrigue.

De son côté, la SEOR nous précise encore que ses techniciens apportent aide et assistance au gestionnaire AADL, lorsque des fuites, ou des problèmes apparaissent.

De nombreuses propositions  ont été transmises pour la réhabilitation du réseau en PEHD, la mise à niveau de la station de pompage, ainsi que le système des citernes d’immeubles, sauf qu’aucune réponse n’est venue de la part du gestionnaire AADL à ce jour.

Pour l’heure, nous attendons toujours une réponse de la part de la Direction AADL, pour nous éclaircir sur une situation qui semble quelque peu ambiguë, soit sur le plan des responsabilités, soit sur celui des causes qui ont fait qu’une telle réception prévue par la réglementation et inscrite au journal officiel, ne soit pas faite 15 années après.