R.O.

Pour la énième fois les logements réalisés par la Direction de l’Urbanisme et la Planification de la commune d’Oran (DUP) font la convoitise de familles mal logées. En effet, il est indéniable de noter que la dernière tentative de squat a été faite par un groupe de citoyens, non bénéficiaires de logements, lors de la dernière opération qu’a connue la délégation communale d’El Makkari. Profitant du vide, lors de la prière du vendredi, ils ont démoli les quelques briques qui condamnent l’accès aux douze (12) logements réservés aux employés de la commune et qui se trouvent mitoyens à la cité des 42 logements de hai Essalam. La commune d’Oran, dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie de ses employés a réalisé un programme de 105 logements répartis à travers quatre (04) sites et qui attendent à ce que le partenaire social fasse des propositions, et ce, suite à la décision prise par l’actuel ministre des Transports M. Abdelghani Zaâlane durant la période, où il a été à la tête de la wilaya d’Oran. Enfin, certains travailleurs communaux pointent du doigt leur syndicat incapable de faire la part des choses, en ne distribuant pas à qui de droit ces logements, en attendant dans un futur proche d’autres quotas.