Belmadani Hamza

«J’attends ce logement depuis 45 ans, j’ai grandi dans une pièce cuisine,» c’est par ces mots que nous a accueillis Mohamed, un père de famille hier, dans son nouveau logement, situé à la cité 5100 logements à Belgaid, dans le cadre de l’opération de relogement de 278 familles détentrices de pré-affectation et habitant le secteur urbain d’El-Mokrani : «J’habitais auparavant dans le quartier de Boulanger, dans une situation déplorable, mes enfants ne pouvaient même pas réviser leurs cours tellement la chambre était étroite, à chaque saison hivernale, c’était l’enfer à cause du froid et de l’eau qui s’infiltrait dans la chambre, je remercie le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, ainsi que le wali d’Oran Mouloud Cherifi, » ajoute t-il, sous les youyous et la joie de ses filles et de ses proches.

Pour Halima, une mère de 05 enfants : «c’est une journée inoubliable,» dit-elle avec joie : «la commission est passée en 2015, et nous avons eu les pré-affectations en 2016,» dira-t-elle, en nous montrant son nouveau logement neuf et spacieux : «j’espéré que les autres familles qui souffrent d’une crise de logement puissent vivre cette joie.»

Notons que cette opération de relogement qui a été entamé à 02heures du matin, a permis de reloger 200 familles jusqu’à 9h30 sous les yeux des agents de l’OPGI, ainsi que des policiers qui fluidifiaient la circulation des fourgons à l’intérieur de cette cité, a-t-on constaté.

Cette opération de relogement entre dans le cadre du programme de la wilaya, visant la distribution de plus de 20.000 logements sociaux à Oran en 2018, a rappelé le Secrétaire Général de la wilaya M. Si Ali Meddah : «Tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour la réussite de cette opération,» a-t-il expliqué à la presse, en marge de l’opération de relogement.

Pour le directeur de l’OPGI, Mohamed Baroud, cette opération sera suivie d’autres, comme il reste près de 900 logements dans cette cité de 5100 logements (ilot 1,2, 3, 20), une partie sera réservée aux familles détentrices de pré-affectation de 06 secteurs urbains, ainsi que 500 logements réservés à la daïra de Bir El Djir. Le chef de la daïra de Bir El Djir M. Felliti a affirmé que tout sera mobilisé pour garantir une cadre de vie meilleur aux citoyens dans ce nouveau pôle urbain, disposant de plusieurs structures nécessaires pour la vie quotidienne des citoyens.

«Nous avons mobilisé tous les moyens nécessaires dès les premières heures de la matinée, cette opération sera suivie du relogement de 1.600 familles à Sidi El Bachir prévue jeudi prochain, où deux écoles et un CEM sont en cours de réalisation par l’OPGI ; » précisera-t-il.

Des groupes mafieux piègent les citoyens 

le chef de la daïra d’Oran M. Mourad Rahmouni a lancé un appel au citoyens de faire attention à ce qu’a qualifié de «groupes mafieux» qui escroquent les citoyens, en profitant de leurs besoin du logement. «Cesindividus profitent de la souffrance des citoyens, ils falsifient des pré-affectations en échange de sommes d’argent, après les citoyens sont surpris de voir que ce document est illégal, la seule voie d’acquérir un logement, ou d’avoir une pré-affectation est uniquement la voie légale, les citoyens doivent faire attention,» dira-t-il. Avant d’ajouter : «heureusement que les services de sécurité sont là et démantèlent périodiquement des groupes d’individus qui piègent les citoyens.» Par ailleurs, et concernant les demandeurs à points de la daïra d’Oran, leur nombre est de 99.700 demandeurs, une opération d’assainissement a été entamée depuis 08 mois, selon les explications du chef de la daïra d’Oran : «200 à 300 dossiers sont refusés quotidiennement, ce qui permettra de baisser le nombre, suite a la fin de l’opération, le chiffre exact des demandes sera connu,» précise-t-il. Notons  que ces demandes datent de 1975.

Par ailleurs, les opérations de relogement devront se poursuivre à Oran dans les jours à venir avec l’éradication du bidonville de Sidi El Bachir, où un projet de 2.000 logements sera réalisé et la remise des clefs de 4.000 logements AADL. D’autres opérations de relogement auront lieu en 2019 concernant le quartier des Planteurs.

Le wali d’Oran œuvre également à lever toutes les contraintes pour permettre la réception des projets surtout ceux dépourvus d’aménagement extérieur. Pour rappel, ces dernières années, l’Etat a octroyé un programme de plus de 100.000 logements à Oran, dont la moitié ont été réalisée dans la Capitale de l’Ouest, tous types confondus, du social, en passant par le LPA,AADL, LPP, CNEP-Immo et habitat rural. Ces projets nécessitent également de l’argent pour les travaux de VRD et d’aménagement, là aussi l’Etat n’a pas ménagé  ses efforts. Le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika a levé  ces derniers mois  le gel DE plusieurs projets de VRD dans le secteur de l’habitat à Oran, pour accélérer les travaux et permettre la réception d’importants quotas de logements dans les mois à venir. Une bonne nouvelle pour les bénéficiaires de ces logements, dont les gros œuvres ont été finalisés et faute de financement, ou les travaux de VRD sont restés en stand by.

Formule LPA :       des F2 prévus pour les célibataires…

Selon des sources médiatiques, des logements de types F2 destinés aux célibataires sont bien inscrits dans ce document final. Ces derniers sont programmés dans tous les sites incluant des logements du programme LPA à travers le territoire national qui seront lancé dès l’année prochaine (2019).

Rappelons que pour l’année 2018, pas moins de 70.000 logements de cette formule ont été enregistrés. C’est ce qu’indiquait le ministre de l’Habitat, lors de son intervention à la rencontre gouvernement-walis, tenue les 28 et 29 novembre derniers. Abdelwahid Temmar a en outre, indiqué que 50.000 nouveaux logements ont été inscrits à l’exercice 2019. Un programme volumineux auquel des réajustements s’imposent.