Z.M

Le dénommé « R.B », un ex-élu à l’APW d’Oran, et actuel directeur du centre d’enfouissement technique de Hassi Bounif (CET) âgé de 37 ans vient  d’être arrêté par les enquêteurs de la 1ère Sûreté urbaine. Le mis en cause était déjà recherché par la justice, pour divers délits d’escroquerie et de falsification de documents administratifs. Avant de tomber dans cette affaire de pré-affectation de logements, subtilisant à ses victimes, plus de 255 millions de centimes, selon un communiqué de la sûreté de wilaya.

En effet, dans le cadre de leurs activités de luttes contre toutes les formes de délinquance, les éléments de la première sureté urbaine, après identification d’un mis en cause dans une grande affaire d’escroquerie, ont précédé à l’interpellation de l’individu qui a fait selon la cellule de communication auprès de la sûreté de wilaya, six victimes, du moins celles qui se sont présentées pour un dépôt de plainte.

L’individu en question, déjà connu des services de police, est âgé de 37 ans, a un lourd dossier judiciaire aux griefs multiples, association de malfaiteurs, escroquerie, faux et usage de faux.  Pour l’heure, ce sont six victimes de ses agissements qui ont été identifiés, auxquelles, il a subtilisé 225 millions de centimes après leur avoir miroité, des décisions d’affectation de logements sociaux, bien évidemment falsifiées. Lors de son interpellation en flagrant délit à Sidi Chahmi, les enquêteurs découvriront en sa possession, une somme d’argent estimée à 103.000 dinars et de fausses pré-affectations de logements sociaux.  L’individu a été présenté devant les instances judiciaires pour répondre des griefs retenus contre lui.