Hafida Benarmas

Le Pôle des Partis Politiques PPP, né à Oran, regroupant sept formations politiques, dont les sièges nationaux sont implantés à Oran,  soit, l’URN, le PNA, le PRD, le PRP, le MNTA, le PALD et le FNL, adhère à la continuité à laquelle le Président de la République avait appelé dans son message à la nation, à l’occasion de la célébration du double anniversaire du 20 août. Le PPP s’inscrit ainsi dans une démarche de soutien au Président de la République Abdelaziz  Bouteflika, pour un cinquième mandat, apprend-on de bonnes sources.

Le PPP, tiendra dans les jours à venir, une conférence de presse, pour annoncer son soutien absolu à la continuité du Président de la République dans sa mission, de gouvernance de l’Algérie et leur adhésion à son appel, pour l’édification d’un front populaire solide. En fait, le PPP a été créé ce 10 novembre, justement pour faire partie de ce front populaire. M. Hamidi Lahouari, le président de l’Union pour le Rassemblement National (URN) et membre de l’Alliance des sept formations politiques, explique que : «nous avons laissé de côté nos différences, pour œuvrer ensemble dans un seul but, faire de la Capitale de l’Ouest, une métropole qui saura relever le défi des Jeux Méditerranéens de 2021.»

Selon des indiscrétions, le député qui se distingue à Oran, par ses actions de bienfaisances auprès des citoyens, et de ses interventions en faveur de la stabilité et de la sécurité à Oran et à travers le pays, en l’occurrence, M. Mir Mohamed Seghir, a joué un grand rôle dans la création du Pôle des Partis Politiques PPP.

Il a organisé une rencontre entre les présidents des sept partis politiques sus cités et le wali au siège de la wilaya, le 10 novembre.

D’ailleurs, part M. Taibi Yassir le président du Parti pour le Renouveau et le Développement (PRD), a déclaré : «remercier M. Mir qui nous a été très utile dans la concrétisation de ce projet.» Il ajoutera : «nous avons perçu chez le wali d’Oran, une volonté d’élargir la consultation pour parvenir à un développement cohérent de la wilaya.»