Belmadani Hamza

Les pluies qui se sont abattues durant la soirée de mercredi dernier n’ont pas empêché des dizaines de citoyens de la Capitale de l’Ouest de rejoindre la Place du 01 Novembre 1954 (ex-Place d’Armes), pour célébrer le 64eme anniversaire du déclenchement de la Guerre de Libération. Jeunes, femmes et enfants des 04 coins de la wilaya sont venus assister à cette célébration. Les autorités locales et militaires à leur tête le wali d’Oran, ainsi que des membres de la famille révolutionnaire et de la société civile ont pris part à ces festivités qui ont été entamées avec l’inauguration de l’extension de la Place 1er Novembre. Un nouvel espace pour les Oranais dans cette place mythique au cœur d’Oran. Sur place, les citoyens ont découvert ce nouvel espace avec notamment des espaces verts, un jet d’eau avec des couleurs d’ambiance. Ce nouvel espace permettra des projections sur grand écran. Selon un membre de l’APC d’Oran, les travaux du reste de l’extension jusqu’à le siège de la Sonelgaz vont se poursuivre durant les semaines à venir. Les visiteurs que nous avons rencontrés ont salué cette réalisation, en appelant à la préserver. Les autorités locales se sont dirigées par la suite au cœur de la Place 1er Novembre dans une ambiance festive, en présence de groupes folklorique. A minuit, les couleurs nationales ont été levées : «nous sommes là, c’est un petit geste de reconnaissance pour nos valeureux martyrs qui ont sacrifié leur vie pour ce pays,» nous dira un père de famille. Pour amine, un jeune universitaire : «je souhaite le développement et prospérité pour notre cher pays, c’est un moment émouvant d’assister à la levée des couleurs nationales sous cette pluie battante et en présence d’une foule nombreuse, » dira-t-il. Les festivités se sont poursuivies jeudi, et la Fatiha a été lue et les couleurs nationales levées devant la stèle des martyrs au cimetière de AïnEl Beida. Ensuite, le nouvel espace vert, situé en face du stade Ahmed Zabana a été inauguré et baptisé au nom du défunt Bediar El Houari. Un CEM à la cité Akid Lotfi a été baptisé au nom du moudjahid Sbaa Mohamed. Un bureau de Poste a été également baptisé au nom du Chahid Beljeld Ahmed à Hai El Yasmine. Les festivités ont été clôturées avec une visite au domicile familial du moudjahid Saadoun Mohamed.