Zitouni Mustapha

A Oran qui ne connaît pas Sid Ahmed Belkedroussi, joueur international et avant-centre du Mouloudia d’Oran (MCO) du temps de ses heures de gloire avant que le club ne dégringole dans la situation déplorable dans laquelle il se morfond depuis plusieurs saisons à nos jours.
Pour beaucoup d’Oranais qui ont montré leur sympathie pour l’enfant du club d’El Hamri, Sid Ahmed Belkedroussi, se trouve actuellement dans un hôpital à Alger, et à la grande désolation des anciens du Mouloudia, il est pris en charge par des sportifs de la Capitale, à Oran on semble oublier les services rendus par ce joueur de talent avec bon nombre de ses coéquipiers au MCO et à la ville d’Oran.Des jeunes du quartier de Michelet au centre-ville ont fait le déplacement jusqu’à Alger pour rendre visite à leur ancien, Sid Ahmed Belkedroussi, cet oublié des autorités locales et de son propre Club. Samir Ouissi et Mimo Lagraa, des jeunes qui ont fait le déplacement, ils nous en parlent avec amertume : « on a fait le déplacement à Alger pour rendre visite à Sid Ahmed, d’abord par solidarité avec lui en ces temps de convalescence mais aussi, pour lui dire que la ville d’Oran, ne l’oubliera jamais et que nous attendons avec impatience son retour à Oran.» Le jeune Samir regrettera pour sa part que les autorités locales d’Oran et le club du Mouloudia, puissent se permettre de ne pas être à ses côtés, lui qui était l’enfant chéri du club phare du grand Mouloudia. Les jeunes du quartier de Michelet, à L’image de Samir Ouissi, Mimo Lagraa et de Kada Cherraka, fils de l’ancienne figure internationale de la boxe, Si El Bachir, qui a hissé haut les couleurs de la ville et du pays se veulent reconnaissants aux anciennes gloires du club MCO, et affichent leur plein soutien à Sid Ahmed Belkedroussi, à qui ils souhaitent un prompt rétablissement et un retour rapide dans sa ville.