Les dangers de la mer sont bien là et viennent le rappeler avec un tragique bilan de 04 personnes mortes noyées depuis le mois de juin à travers les plages de la corniche oranaise, comme confirmé par le Directeur Général de la Protection civile.
Sur un totale de 62 personnes mortes par noyade à travers le territoire national depuis l’ouverture officielle de la saison estivale, à Oran on déplore 04 décès dans les mêmes conditions, selon le rapport établi par les services de la Protection civile. Plus surprenant encore, reste l’âge des victimes qui varie de 06 à 16 ans, une tranche d’âge, où la surveillance parentale est plus qu’indispensable. Les victimes ont été retrouvées au niveau des plages, où la baignade est autorisée mais après les heures de surveillance. Ainsi et depuis le début de la saison estivale, les villes dont les plages ont enregistré le plus de décès, selon les services de la Protection civile, se trouve la wilaya d’Oran qui vient en tête avec 04 morts, suivie des villes de Tlemcen, Alger, Skikda et Tarf avec 03 morts chacune.
Par ailleurs, le même responsable a rappelé que durant la même période, 36 personnes sont décédées par noyade dans des réserves d’eau (04 dans des barrages, 06 dans des oueds, 14 dans des mares d’eau, 09 dans des retenues collinaires et 03 dans des bassins d’eau). Les services de la Protection civile ont également sauvé durant cette période plus de 9.000 personnes de noyade sur les plages autorisées.
Dans ce contexte, une campagne de sensibilisation est menée sur les ondes de la Radio locale « El Bahia », une émission qui bat son plein et est retransmise quotidiennement pour sensibiliser au mieux, les estivants, notamment les jeunes contre les dangers de la mer.