Au cours du mois de juin dernier, les services de la Sûreté de wilaya de Mostaganem ont enregistré 37 accidents corporels de la circulation, avec 40 blessés et trois (03) morts, par rapport au mois de mai de la même année, a fait savoir hier, la Cellule de Communication de la Sûreté de wilaya.
«Nous avons enregistré une augmentation du nombre d’accidents de plus 05, et une augmentation du nombre de blessés de 06,» précise le chargé de Communication de la police. Le plus grand nombre d’accidents enregistrés jeudi (07 accidents) et mardi (09 accidents).
Les infractions au Code de la Route provoquent le plus grand nombre d’accidents dues à l’inattention du conducteur: 18 accidents. Perte de contrôle du véhicule par le conducteur: 07 accidents, ne pas utiliser les sentiers: 02 accidents, les plus vulnérables aux accidents de la circulation. Routes nationales: 05 accidents, les routes municipales: 05 accidents, les carrefours: 06 incidents, les rues et métro: 20 accidents de la circulation.
Enfin, les conducteurs impliqués dans des accidents de la route: les premiers rangs ont classé les groupes d’âge suivants de 25 à 28 ans: 08 accidents 30 à 39 ans: 13 accidents, où les conducteurs impliqués dans des accidents de la route, selon le plus ancien permis de conduire: Une classe de 02 à 05 ans: classée première avec 15 accidents de la circulation. Moins de deux ans: classé deuxième avec les accidents de la circulation. Alors que le reste de la culture du trafic est un moyen efficace pour éliminer le phénomène de la criminalité routière et de signaler les conducteurs imprudents, où ils traduisent et la preuve de l’acquisition de cette culture de prévention.