Ouyahia exclut un militant élu de son parti

Du rififi au bureau du RND

725

Le bureau de wilaya de Mostaganem du RND (Rassemblement National Démocratique) connaît ces dernières heures, des remous après de graves dérapages qui se sont produits, lors de la reconfiguration de l’organigramme exécutif local du parti politique que dirige Ahmed Ouyahia.

En effet, lors d’une lieu l’assemblée générale pour élire un nouveau bureau de wilaya, M. Kacem Laïd coordinateur de wilaya du RND aurait proposé une liste qui a soulevé un tollé parmi certains militants locaux.

D’après un chargé de Communication du parti, ce geste n’aurait pas plus à un groupe de personnes qui ont mobilisé des ‘’baltaguia’’ pour agresser physiquement Kacem Laïd.  Malgré le dispositif de sécurité mis en place pour l’organisation de cet évènement, des personnes inconnues ont réussi à forcer le passage et se frayer un chemin vers la salle des réunions. «Un vif échange éclata alors entre M. Kacem et ces personnes commanditées .» M. Kacem a été blessé et emmené en urgence aux UMC de l’hôpital de Mostaganem. Ce dernier a déposé plainte à la police et le bureau central a diligenté une enquête qui a abouti à l’identification du suspect dénommé Benmana Larbi accusé dans le communiqué signé par le Premier ministre Ahmed Ouyahia Secrétaire Général du parti RND et dont nous nous sommes procurés une copie, de vouloir semer la zizanie au sein de la deuxième formation politique du pays.

Dans une déclaration hier lundi 09 juillet 2018, Kacem Laïd a estimé que « l’affaire est close après la sage décision de notre patron du parti Ahmed Ouyahia et place maintenant au travail et l’application du programme d’activité des 06 mois prochains.»