Lors d’un après-midi en mer à la plage de Chaïbia, relevant de la commune de Benabelmalek-Ramdane, dimanche dernier, nous pu constater une présence renforcée des éléments de la Gendarmerie Nationale de la wilaya de Mostaganem à l’entrée de cette belle plage pour assurer l’application des directives du ministre de l’Intérieur, quant à la gratuité d’accès aux plages.

Et en effet, sur place, pas l’ombre de plagistes ou gardiens de parking pour nous imposer le racket des années précédentes.

Sur le sable, aucun matériel non plus de location de solarium n’est visible après l’intervention des gendarmes au lendemain de la déclaration de Noreddine Bedoui, ministre de l’Intérieur à ce sujet. Autre nouveauté, cet été, la programmation de patrouille pédestre des gendarmes tout au long du rivage pour contrôler et assurer la sérénité des estivants.

Par ailleurs, l’opération de libération des plages autorisées à la baignade de l’exploitation illicite des plagistes se poursuit.

Sur le terrain l’activité des gendarmes se traduit par la saisie du matériel utilisé par ces plagistes pour racketer les vacanciers et estivants en leur imposant de payer la ‘’taxe’’ de location de ces solariums. Hier mardi après-midi, nous avons pu constater de visu l’activité des hommes en vert à la plage des Sablettes, relevant de la commune de Mazagran- (daïra de Hassi Mamèche) ,toujours pour remettre de ‘’l’ordre’’ dans cet espace de détente estivale.

D’après le chef des opérations, la saisie effectuée la semaine passée a permis de récupérer quelque 30 tables et chaises en plastique mises en location au prix fort et sans aucune autorisation, avons-nous appris de source sûre.

Selon des témoins oculaires de la scène, les plagistes étaient visiblement surpris et pris de court par le débarquement des gendarmes sur place.