Chahmi B.

L’idée de mener une campagne de nettoyage au cimetière de Aïn El- Beida a germé dans l’esprit des jeunes membres de la société civile Oranaise dont on cite l’association Dounyazed El Akhira, celle des droits de l’homme ou des bienfaiteurs comme le directeur du marché du gros d’El Kerma M. Abdelhak. Cette opération qui se déroulera sous le slogan « Pour un cimetière propre » aura lieu demain vendredi 9 avril 2021 de 8h à 10h. La nécropole de Aïn Beida date de 1956 et c’est l’une des plus importantes de l’Ouest du pays. Elle s’étend sur près de 200 ha, où sont réparties plus de 6 000 tombes. Ce cimetière est géré par une régie communale autonome des pompes funèbres sous l’égide de l’APC d’Oran. C’est un service qui a vu le jour en 2008. Broussailles, herbes sauvages, branchages et détritus de tous genres ont envahi depuis quelques années ce cimetière. Les lieux subissent également des actes de vandalisme ; le cimetière a été profané à maintes reprises. Sans oublier l’énorme dégât dans le mur de l’enceinte, située à l’extrémité du cimetière, où un pan entier a été démoli. Plus grave, de nombreuses sculptures ont été saccagées