F.B

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou a annoncé lundi à Alger en compagnie du Secrétaire d’Etat chargé de la réforme hospitalière, Smaïl Mesbah, au lancement officiel d’une campagne de sensibilisation au orientations sanitaires à l’adresse des personnes âgées durant le mois de Ramadhan. Cette campagne s’adresse notamment mamans et papas abandonnés par leurs enfants, ceux hébergés dans les hospices. En fait, le nombre de pensionnaires des foyers pour personnes âgées s’élève à 1.597, dont 706 femmes. La campagne du ministère de la solidarité se poursuivra tout au long du mois sacré, se dérouleront dans diverses wilayas afin de sensibiliser les personnes âgées, notamment les malades chroniques tout en insistant sur le respect des gestes barrières contre la propagation du nouveau coronavirus ». Cette campagne sera animée par les cellules de proximité composées de médecins et de psychologues relevant de l’Agence de développement social (ADS) placée sous la tutelle du ministère de la solidarité nationale et ce, en collaboration avec les secteurs de la Santé et des Affaires religieuses. « Un programme de sensibilisation qui sera élaboré pour ces cellules et l’exploitation de plusieurs espaces à travers les quartiers et zones urbaines parallèlement à d’autres activités tout au long du mois sacré dont des caravanes de solidarité au profit des catégories vulnérables », a indiqué la ministre. Pour sa part, le Secrétaire d’Etat chargé de la réforme hospitalière s’est félicité des mesures préventives prises par le ministère de la Solidarité nationale en matière d’application du protocole sanitaire préventif contre la pandémie au niveau des établissements spécialisés relevant du secteur, tels que les foyers pour personnes âgées, à l’effet de préserver leur santé. Il a également souligné l’importance de la campagne de sensibilisation lancée en prévision du mois de Ramadhan visant le respect des conseils préventifs des médecins sur le jeûne notamment chez les personnes âgées.

Le directeur général de la prévention au ministère de la Santé, Djamel Fourar a, quant à lui, rappelé le programme de sensibilisation sur le jeûne et la santé tracé annuellement par la tutelle durant le mois de Ramadhan, notamment au profit des personnes âgées et des malades chroniques.

Il est élaboré un guide portant une série de conseils santé et les démarches à suivre durant le mois sacré pour prémunir la santé de cette catégorie, a-t-il ajouté.