Boualem. Belhadri

Les formes de partenariats entre les directions des wilayas d’Ain Temouchent et de Sidi Bel Abbés commencent à se développer pour atteindre des niveaux d’assistance évolués et performants dans plusieurs domaines d’activités liés aux risques majeurs et catastrophes naturelles. Ainsi le partenariat a concerné la préparation des chiens dressés à intervenir dans tous les lieux et tous les temps pour répondre aux besoins urgents de premières nécessités.
Le centre national d’Ain Temouchent de cynotechnie a accueilli, au milieu de la semaine, un groupe de sapeurs-pompiers de Sidi Bel Abbés avec des chiens à dresser. Ce partenariat, le premier de son genre en 2021, vise à dresser les chiens pour leur utilisation lors des missions de recherche de personnes ensevelies ou de recherche de personnes égarées. Ces opérations assez sensibles et de grandes technicités, se sont considérablement développées, ces dernières années.
La prise en compte des aptitudes olfactives du chien est devenue un facteur essentiel de détection ayant permis aux équipes de secours d’augmenter le taux de chance de retrouver rapidement des personnes incapables de répondre aux appels des sauveteurs, ou de suivre, en l’absence d’indice visible, l’itinéraire emprunté par une victime. Aussi, les équipes cynotechniques pourront entreprendre une recherche orientée, vers les endroits suspectés, ou bien mettre en place une recherche systématique.